Mali : à la rencontre du peuple Dogon

C’est lors d’un voyage au Mali que François Villeret a découvert le peuple Dogon. Cette population originaire du sud-ouest du Mali possède sa propre langue, le dogon, et plusieurs religions, parmi lesquelles figurent l’Islam, l’animisme et le christianisme. En janvier 2007, François Villeret, retraité de l’imprimerie, part une dizaine de jours au Mali pour y réaliser un trek. La destination n’a rien d’un hasard, puisque ce dernier nourrit depuis toujours une passion pour l’Afrique. L’itinéraire du voyage mène l’homme sur les sentiers mystérieux du pays Dogon, de ses rites et de sa culture. La découverte du peuple du même nom est pour François Villeret une rencontre exceptionnelle. « Mon voyage m’a permis de découvrir un peuple secret et presque mythique : celui des Dogons. J’ai essayé de tisser des liens avec les gens. La pauvreté extrême, au sens occidental du terme, contraste avec la gentillesse de la population ». Propos recueillis par Guillaume Dumazet. A découvrir également, notre dossier Voyage au Mali.Retrouvez tous les bons plans Mali sur MonVoyageur.Vous aussi faites connaître vos reportages photo en publiant vos photos de voyage sur GEO.fr et en nous écrivant à redaction@geo.fr Dans la chaleur moite de cette fin de matinée, une femme étend son linge. La scène se passe dans le centre de la ville de Djenné, la plus grande ville construite en banco (boue séchée).Ce matériau permet de conserver un air tempéré à l’intérieur des habitations. Le banco se lisse à la main et ignore l’angle aigu au profit de courbes douces et agréables à l’œil.

Auteur/Autrice

Également :

Autres articles