La Norvège va fermer son ambassade au Mali

La Norvège va fermer son ambassade au Mali

Le gouvernement norvégien a décidé de fermer son ambassade à Bamako, la capitale du Mali, d’ici fin 2023.

Cette décision intervient alors même que le Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) a adopté une résolution mettant fin au mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) et demandant à la MINUSMA d’entamer son processus de retrait, qui doit être achevé d’ici la fin de l’année.

« Cela aura des conséquences sur la sécurité des missions diplomatiques norvégiennes et des autres missions diplomatiques et organisations internationales au Mali », a déclaré jeudi le ministère norvégien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le ministère a indiqué que depuis les deux coups d’État- militaires de 2020 et 2021, la situation politique au Mali restait instable, d’autant plus que le gouvernement de transition dirigé par l’armée a mis fin à sa coopération sécuritaire avec la France et l’ONU. « Lorsque la mission de l’ONU prendra fin, il deviendra plus difficile de maintenir une activité diplomatique normale dans le pays », peut-on lire dans le communiqué.

L’ambassade de Norvège à Bamako n’opère pas qu’au Mali, mais est également chargée de représenter la Norvège au Burkina Faso, en Mauritanie, au Niger et au Tchad. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’il travaillait actuellement sur des solutions pour sauvegarder la représentation diplomatique de la Norvège dans ces pays après la fermeture de l’ambassade.

 

Auteur/Autrice

Également : ,

Autres articles