Le « violeur de Tinder » Salim Berrada condamné à 18 ans de réclusion criminelle

brèves maliko news
Salim Berrada, « le violeur de Tinder » comme l’a surnommé la presse, a été reconnu coupable vendredi d’avoir violé et agressé sexuellement 15 femmes rencontrées sur des sites de rencontres et réseaux sociaux, et condamné par la cour criminelle à une peine de 18 ans de réclusion.

Pour deux autres femmes, la cour l’a acquitté, considérant que les preuves manquaient et que le doute devait lui bénéficier. La cour a retenu le « caractère particulièrement organisé », un « mode opératoire éprouvé » et le « caractère sériel de ces crimes et délits », jugé « particulièrement inquiétant », tout comme le nombre de victimes, a indiqué le président Thierry Fusina.

Autres articles