La présidente du Pérou qualifie la perquisition à son domicile d' »arbitraire et abusive »

brèves maliko news
La présidente péruvienne Dina Boluarte a qualifié la perquisition samedi à son domicile d' »arbitraire et abusive », dénonçant « le harcèlement » du parquet avec son enquête pour enrichissement illicite portant sur des montres de luxe qu’elle est soupçonnée de ne pas avoir déclaré dans son patrimoine.

« La mesure prise ce matin est arbitraire, disproportionnée et abusive », a déclaré la présidente Boluarte dans une adresse à la nation.

Autres articles